Blutsauger : buveurs de sang de G. Abrielle

Blutsauger : buveurs de sang

Depuis plus d’un siècle, Krista combat ceux qui ont fait d’elle une hybride. Née sorcière et transformée contre son gré en créature de la nuit, pour assouvir sa vengeance, elle n’a de cesse de poursuivre les vampires qu’elle considère comme responsables. Se soumettre ou mourir, elle ne leur laisse aucun autre choix, et Krista ne faillit jamais. Mais quand le destin met sur son chemin des êtres avec qui elle n’aurait jamais pensé collaborer, c’est toute son existence qui s’en retrouve bouleversée… Krista va devoir changer son fusil d’épaule, mais à quel prix ? Amazon

Mon avis : Les bases de ce récit ne cassent pas trois pattes à un canard mais tiennent la route. Plusieurs êtres surnaturels existent sous les yeux des humains qui ne se doutent de rien. Parmi eux, les vampires, les loups-garous et les sorcières et aucun ne porte vraiment l’autre dans son cœur. Rien de bien nouveau, en dehors de la ville. L’action se déroule en effet principalement à Berlin. Bien nous n’en n’apprenons pas beaucoup plus sur la ville, je dois dire que « découvrir » une nouvelle capitale des vampires m’a plu, une ville européenne en plus !

La narration à la troisième personne et est partagée entre plusieurs personnages. Cela n’est pas très agréable mais ne nuit pas particulièrement à la narration. Elle permet un changement de lieu ou de groupe plus facile.

Je dois avouer avoir été déçue de voir ce récit publié en l’état. Il manque en effet, selon moi, une relecture/ correction. Le style de G. Abrielle est malheureusement alourdis par des redondances et des explications inutiles. Les mots sbires et ennemis se retrouvent vraiment trop souvent et ne suffisent pas à faire monter le suspens. Si un personnage vient de mourir et que son ami se sent triste inutile de nous expliquer pourquoi il est triste. Les personnages demanderaient également une vrai travail d’approfondissement et le développement de leurs émotions et interactions. Le « méchant » notamment est … hallucinant et peu crédible. Ses motivations et son comportement m’ont laissée perplexe.

En résumé, les idées de base étaient bonnes, les évènements intéressants et réalistes, ce qui fait vraiment plaisir. Oui, les guerres font des victimes et sauver l’humanité demande des sacrifices et entraîne de la souffrance. Il manque un travail sur l’écriture. Je ne vous ne le conseille pas, pas avant qu’il ne soit relu et corrigé concernant les points négatifs développées ci-dessus.

Commander

Vous aimerez peut-être

You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Blutsauger : buveurs de sang de G. Abrielle”

  1. […] L’écriture lourde, les répétitions, le manque de réflexion sur les caractères des personnages qui se ressemblent trop, leurs réactions, peu crédibles, nuisent au récit. J’ai mis une semaine pour finir, difficilement, cette aventure. Je ne le conseille pas. Les points négatifs me semblent trop importants. Suite du commentaire ici […]

Leave a Reply