C’est lundi, que lisez-vous ? [50]

http://book-lit.fr/wp-content/uploads/2013/02/Banni%C3%A8re-Cest-Lundi-Galleane.png

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, what are you reading ? by One persone’s journey throught a world of books, qui a été repris par Galleane.

 

Chaque lundi on répond à trois petites questions :

1. Qu’est-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

3. Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine passée :


Mes commentaires seront en ligne mercredi prochain.
Ce que je lis en ce moment :

Miriam Black tome 1 : Blackbird

C’est un thème qui m’intriguait et me faisait de l’œil depuis un petit moment. J’ai du en lire environ le tiers, il est vraiment prenant, bien que très noir et dur. Le style de l’auteur me fait un peu penser à celui d’Alice Scarling.
Ce que je lirais ensuite :

Cassandra Palmer tome 6 : L'attrait des étoiles Couverture de Les faucheurs sont les anges

A force de lire les extraits du tome 6 de Cassandra Palmer de Karen Chance, je ne peux plus attendre de le lire. Je pense le commencer dès que j’aurais fini le premier tome de Miriam Black de Chuck Wendig. Je pense ensuite lire Les faucheurs sont les anges d’Alden Bell qui à était choisis vendredi dernier lors du rendez-vous C’est vendredi, donnez votre avis.

Et vous, que lisez-vous ?

Vous aimerez peut-être

You can leave a response, or trackback from your own site.

10 Responses to “C’est lundi, que lisez-vous ? [50]”

  1. je te souhaite de très belles lectures

  2. shao69 dit :

    Je te souhaite une très belle semaine de lecture 😉

  3. J’adore tes lectures… Bonne semaine !!

  4. Je te souhaite une jolie semaine de découvertes !

  5. Nyxx dit :

    Bonnes lectures et tu vas voir le nouveau Cassandra Palmer est génial ! Et j’attendrais ton avis sur Blackbird, il m’intrigue beaucoup !

    • iris dit :

      Merci à toi aussi. Pour l’instant Blackbird me plaît beaucoup, même s’il est assez brut et noir. La plume de Chuck Wendig me fait un peu penser à celle d’Alice Scarling.

Leave a Reply