Divergent tome 3 : Allégeance de Véronica Roth

Divergent tome 3 : Allégeance

Paru le 15 mai 2014,

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s’échapper. Le monde qu’ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ? Amazon

Mon avis : Comme promis en lisant les commentaires sur la toile, j’ai une nouvelle fois dû aller chercher les mouchoirs. J’avais deviné en partie la fin. Je l’avais appréhendée, espérée, tout en me disant que ce n’était pas possible, que je devais me tromper … et pourtant ! Mais je vais un peu vite …

Malgré l’intervention des Erudits, l’information qu’ils voulaient absolument cacher a été diffusée. Bien que les érudits aient été renversés, Tris est toujours dans une mauvaise posture pour avoir participer à sa diffusion. Elle va devoir être jugée pour trahison pour avoir  voulu empêché Tori de tuer Jeanine. Au fur et à mesure qu’avance la prise de pouvoir des sans factions, il devient de plus en plus évident pour Tris et ses amis qu’ils ne peuvent plus rester au sein de la ville. Ils vont devoir partir et nous emmener avec eux à la découverte d’un monde extérieur et inconnu. Un monde réaliste et cruel qui a répondu à mes attentes. Les explications sont aussi tordues et complexes que je l’espérais.

Comme pour les autres volet, les rebondissements s’enchaînent. Il n’y a pas de temps morts. Le rythme de l’écriture de Veronica Roth est toujours aussi prenant et vif. Les bons livres d’aventures ne sont pas uniquement basés sur l’action et cette série n’échappe pas à cette règle. Les interactions entre les personnages et l’évolution de leurs relations ne sont pas oubliées par l’auteur. Elles sont toujours aussi approfondies.

J’étais un peu déçue de l’introduction par l’auteur l’alternance des narrateurs entre Tris et Tobias, surtout avec une narration pour les deux à la première personne. Cela m’a un peu perdue. J’aimais « être » Tris et « avoir des pensées parasites » de Tobias m’a déconcertée. Nous en apprenons plus sur lui-même, son mode de pensées et ses réactions face à leurs découvertes. C’est une évolution appréciable finalement.

Les petits bémols : J’aurais cependant aimé en apprendre un peu plus sur la guerre de pureté, sur les croyances de ce monde, le mode de gouvernement du monde extérieur. Les émotions de Tobias m’ont parfois semblé un peu survolées, et pas assez approfondies.

Un dernier volet extraordinaire. Prenez une grande inspiration et plongez dans la fin de cette aventure. Je vous conseille cependant de prévoir les mouchoirs et du temps pour le lire d’une traite … et pour vous remettre des derniers chapitres.

Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous invite à la découvrir dès à présent.

Commander

 

 

Vous aimerez peut-être

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply