L’âme de la nuit tome 2 : Déhiscence de Maria J. Romaley

Couverture de L'âme de la nuit, tome 2 : Déhiscence

Paru le 30 juin 2014,

À l’heure des choix, Tara et ses Protecteurs sont confrontés à plus d’un mystère : une créature étrange, une sinistre Prophétie et de nouveaux protagonistes qui entrent dans la danse macabre emportant ceux qui prennent la mauvaise décision. Lorsque les frontières entre le bien et le mal se brouillent, à qui Tara peut-elle faire confiance pour sauver son fils de la menace qui pèse sur lui ? Sera-t-elle prête à tout sacrifier, y compris la vie de celui qu elle aime ? Comment survivre lorsque l’Âme de la Nuit est déjà là ?

Mon avis : Je voudrais, en premier lieu, remercier les Editions Rebelle et Maria J. Romaley qui m’ont permis de découvrir le second tome de cette superbe romance. Il s’agit en effet de mon second service presse pour cette maison d’édition.

Je ne comprenais pas en allant sur mes forums et sites de partage de lecture favoris pourquoi l’auteur insistait autant sur le fait que sa série était une romance fantastique. Je l’ai compris en lisant le tome 2. Il m’a beaucoup plu mais reste en grande partie centré sur la relation de nos héros.

Attention, romance ne veut pas dire monde bâclé ou personnages stéréotypés à l’extrême, loin de là ! Le monde proposé par Maria est toujours aussi passionnant. Elle continue à nous le dévoiler avec doigté. Ses personnages sont réfléchis, réalistes, souvent complexes. Ils démontrent que l’auteur a une connaissance approfondie de la psychologie humaine. Bien que nous aimerions que ce ne soit pas le cas, lorsqu’elle aborde l’une des parties les plus sombres de l’Humanité.

Nous retrouvons la plume si particulière de Maria J. Romaley. Elle nous propose, une nouvelle fois, une lecture à plusieurs narrateurs, qui permet entre autre des bonds dans le temps. Ce genre d’exercice est périlleux. Il peut engendrer une impression de flou, de récit brouillon, Maria y arrive cependant à merveille. Elle continue également à dévoiler la fragilité de Tara, sa peur de ne pas être en mesure de différencier la réalité du rêve, de l’hallucination. Cet aspect plus sombre du récit est traité avec talent et sensibilité par M.J.R. Elle parvient à nous toucher, à nous faire partager la panique et les doutes de Tara.

L’action est toujours présente, les Asuras ne laisseront que peu de répit à nos deux tourtereaux et à leur entourage. Leurs motivations se profilent à l’horizon, elles ne sont vraiment pas plaisantes. Les rebondissements dans la vie et le passé de Tara s’enchainent et préparent le lecteur pour la fin du tome et le laisser assommé. Je dois dire qu’elle est particulièrement réussie, belle et cruelle comme peut l’être la vie. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette aventure magique.

Si vous ne connaissez pas encore Tara, je ne peux que vous inviter dès à présent à découvrir son univers haut en couleur et ses proches qui valent le détour !

Commander

L’âme de la nuit
Tome 1 : Nitescence
Tome 2 : Déhiscence
Tome 3 : Résipiscence, le 20/06/2015

 

Vous aimerez peut-être

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “L’âme de la nuit tome 2 : Déhiscence de Maria J. Romaley”

  1. […] de la nuit Tome 1 : Nitescence Tome 2 : Déhiscence Tome 3 : […]

  2. […] de la nuit Tome 1 : Nitescence Tome 2 : Déhiscence Tome 3 : Résipiscence, le […]

Leave a Reply