Le cercle des canailles tome 2 : La curiosité est un vilain défaut de Sarah MaClean

Couverture de Le Cercle des Canailles, Tome 2 : La curiosité est un vilain défaut

Depuis son plus jeune âge, Lady Philippa Marbury est passionnée par les sciences. Et, à quelques jours de son mariage avec lord Castleton, elle entend s’initier aux mystères de la procréation avant de vivre sa nuit de noce. Curiosité légitime, puisque ses manuels d’anatomie ne disent pas tout. Résolue à s’adresser directement à un expert, elle s’en va trouver M. Cross, propriétaire du tripot L’Ange déchu et débauché notoire, qu’elle est prête à payer pour ses éclaircissements. Mais M. Cross n’est pas du tout celui qu’il prétend être… Amazon

Mon avis : Nous retrouvons la sœur de Pénélope rencontré dans Le flambeur, Philippa. Cette jeune fille m’a touchée, avec son caractère bien trempé et son sens pratique quelque peu particulier. Cross est égale à ce que l’on attend de lui. Bien que le titre ne me disait pas trop. Il est trop long, pas assez … romance.

Et pourtant, Sarah MaClean nous propose une romance de science, plus que d’amour. Certains éléments m’ont semblé anachroniques, mais ce n’est pas très grave. Nous ne sommes pas dans une reconstruction historique. La rencontre parfaite pour des personnages hors du commun. La preuve qu’il suffit de rencontrer la personne qui nous convient pour le futur s’annonce prometteur. J’ai vraiment apprécié de lire leur histoire.

Commander

Le cercle des canailles
Tome 1 : Le flambeur
Tome 2 : La curiosité est un vilain défaut
Tome 3 : Le paria
Tome 4 : Discrétion assurée, le 16/09/2015

Vous aimerez peut-être

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Le cercle des canailles tome 2 : La curiosité est un vilain défaut de Sarah MaClean”

  1. […] cercle des canailles Tome 1 : Le flambeur Tome 2 : La curiosité est un vilain défaut Tome 3 : Le […]

  2. […] cercle des canailles Tome 1 : Le flambeur Tome 2 : La curiosité est un vilain défaut Tome 3 : Le paria Tome 4 : Discrétion assurée, le […]

Leave a Reply