Le Top / Flop du Mois ! (Sept – Oct- Nov 2014)

J’ai oublié de faire ces tops pour les deux derniers mois, ce sera donc un top pour ce trimestre :)

Explication de Melisande

Voilà un petit bilan mensuel (sauf pour l’été ça regroupera Juillet et Août) sur les TOP et FLOP de mes lectures. Étant donné le nombre de livres que je lis par mois (entre 20 et 25 généralement) difficile de s’y retrouver dedans, surtout quand on ne suit pas quotidiennement. Ce petit bilan permet donc de mettre en avant les lectures qui m’ont beaucoup plus (excellente lecture / coup de cœur) : TOP, mais également les déceptions et ceux que j’ai détesté (si, ça arrive) / FLOP.

Chaque article sera donc composé du titre du livre et du lien de la chronique pour ceux qui voudraient en savoir plus, de la couverture et 4e de couverture du livre (que je peux réduire si elle spoile et dans ce cas là, je le spécifie), ainsi qu’une petite phrase pour vous donner envie (ou pas) de lire le livre.

TOP

 

Pour la romance historique

Couverture de Les amants de Londres, Tome 2 : Le pardon

Il a fallu beaucoup de courage à Mercy pour affronter le duc d’Ainsley et lui apporter l’enfant qu’elle a eu de son frère Stephen, mort en Crimée où elle était infirmière. Or, Ainsley lui apprend que Stephen est bel et bien vivant ! Mercy exulte… jusqu’au face-à-face avec celui-ci. Amnésique, Stephen ne la reconnaît pas. Le bourreau des cœurs n’est que l’ombre de lui-même. Toutefois, il entend assumer ses responsabilités: il épousera Mercy. Les choses semblent s’arranger, jusqu’au jour où le passé et ses secrets enfouis menacent de faire voler en éclats ce fragile bonheur…

C’est la première fois qu’un second tome d’une trilogie de romance historique me touche plus que le premier. Des personnages qui m’ont particulièrement émue et une histoire d’amour bien écrite. Le pardon est l’une des romance historique qui m’a le plus plu dans cette collection.


5170uzSK2DL

« Mes chers concitoyens, je suis navré de vous faire part qu’en dépit de nos efforts, nos mesures de confinement ne sont pas parvenues à enrayer l’épidémie. Essayez de conserver votre calme. D’après les rapports, cette maladie se transmet par la morsure des individus contaminés. Les personnes infectées décèdent rapidement pour se relever dans l’heure qui suit à la recherche d’êtres vivants dans le but de les tuer. Puisse Dieu nous venir en aide ». Vous tenez entre les mains le journal de l’un des derniers survivants de l’apocalypse zombie. Que ces quelques notes vous viennent en aide si vous avez le malheur de faire partie des survivants. Bonne chance…

Je ne lis pas autant de livre de zombies que cela, d’abord parce que je suis une froussarde. D’ailleurs, le seul soir où je l’ai lu, j’ai eu beaucoup de mal à dormir. J’ai eu de sacrées angoisses dès que j’éteignais la lumière. L’histoire proposée par J.L.Bourne est passionnante, bien qu’elle fasse peur. La fin du monde n’arrive pas tambour battant mais progressivement, presque imperceptiblement avant de tomber sur comme un coup de marteau sur la tête de notre héro.

Lire la chronique complète.

Pour la fantasy urbaine

Couverture de Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres Ecarlates

Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s’enrichir. Lorsqu’elle s’enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s’aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l’humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens…

Un premier tome qui confirme Anne Bishop dans le top 5 de mes auteurs préférés. L’univers qu’elle nous propose est une fois encore très approfondis. Meg est bouleversante. Ce roman m’a vraiment transportée, j’ai vraiment hâte que le prochain tome soit traduit.

Pour la Chick-lit fantastique

Des fées sorties de nulle part sont responsables du plus grand drame de ma vie. Elles m’ont mise K.O., ça, c’est certain, mais il ne sera pas dit que je me suis laissé marcher sur les pieds. Car s’il y a bien un truc qu il ne faut jamais faire sous peine de représailles, c’est voler à une femme ce qu elle a de plus cher. Alors c’est vrai que je n’ai pas vraiment le profil de la grande méchante, mais je suis quand même prête à leur botter l’arrière-train, même si pour ça je dois d’abord faire face à ce que je redoutais le plus : la trahison.

Mon attrait pour cette série augmente de tome en tome. Avec ce quatrième tome, je suis officiellement accro de Felicity, son humour et ses relations compliquées avec les êtres surnaturels qui l’entourent. Pour tout savoir, c’est ici.

FLOP

 

Pour la fantasy Urbaine

Être une déesse est nettement moins marrant qu’on croit. Surtout quand vous n’êtes qu’une demi-déesse, que vous venez de l’apprendre et que vous ne savez pas encore très bien ce que vous faites. Mais ce n’est que le sommet de l’iceberg pour Cassandra Palmer, qu’on appelle aussi la Pythie, l’oracle en chef fraîchement intronisée de la communauté surnaturelle. Car elle doit également sauver un ami d’un sort pire que la mort, se coltiner un maître vampire de plus en plus possessif et… empêcher une horde de ses propres disciples de dévaster le monde !

Si ce n’est pas vraiment un flop, je dois dire que ce tome m’a fait un peu l’effet d’un volet de remplissage. J’espère que le prochain tome sera à la hauteur. Si vous voulez en savoir plus, c’est ici.

Et vous, quel est votre Top / Flop du mois ?

Vous aimerez peut-être

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply